La vallée de la Rémarde est bordée sur sa rive droite par des pelouses calcicoles qui s’étendent du cimetière de Bleury jusqu’aux premières habitations de Montlouet.

Une pelouse calcicole ou pelouse calcaire fait partie de la catégorie des pelouses sèches. C’est un habitat patrimonial qui est reconnu par l’union Européenne au travers du réseau Natura 2000 et qui présente un grand intérêt pour sa biodiversité et qu’il faut impérativement protéger pour éviter la disparition d’une flore ou d’une faune qui se raréfie.

Les pelouses de Bonville et de Bleury furent classées en zone Natura 2000 en 2004. Elles font partie des sites retenus de « La vallée de l’Eure de Maintenon à Anet et ses vallons affluents » 37 zones sont concernées situées sur 45 communes. 
En fait, jusqu’au milieu du XXème siècle il s’agissait de prairies qui servaient de lieux de pâturage pour les moutons. Ceux-ci permettaient un entretien peu coûteux mais rentable de ces zones peu propices à la culture.

Avec l’introduction de la culture intensive, l’élevage a disparu et de nombreuses zones mal adaptées à ce nouveau mode de culture ont été laissées à l’abandon. Très vite, la nature reprenait ses droits et les pelouses se sont couvertes de broussailles, de ronces, de taillis puisque l’entretien réalisé jadis par les moutons n’existait plus. Mais la valeur écologique de ce milieu est notamment liée au fait qu’il est resté épargné de l’application directe des engrais et des pesticides.

A l’époque, les pâturages étaient beaucoup plus importants que les zones actuellement non exploitées, mais les cultures sur ces terres très calcaires n’ont jamais été intéressantes malgré tous les engrais et autres amendements.




Quelques plantes caractéristiques de nos vallées:



Ophrys pyramidale